frendeites

Le jeune duo de designers français Louis Ainesi et Quentin Ravasse présente la première collection de leur atelier de création HERAH. Des pièces de mobiliers et de décoration raffinées, mêlant la finesse des pierres semi-précieuses à la simplicité des matériaux bruts.

Ils aiment les gemmes à la folie, et nous aussi. Porté par Louis Ainesi et Quentin Ravasse, l'atelier de création HERAH dévoile ses toutes premières collections de mobiliers et d'objets décoratifs faisant la part belle à la joaillerie. Œil de tigre, malachite et lapis-lazuli taillées en jeton à la main par les créateurs s'invitent tout en finesse sur des pièces de laiton moleté ou poli que l'on retrouve sur une série de tables, de miroirs et de porte-manteau baptisée Moh.

Soucieux de s'affranchir des circuits conventionnels de fabrication, les jeunes créateurs formés à l'école des Arts Décoratifs de Camando, font confectionner les plateaux de leurs guéridons en bois marqueté ou en verre laqué par des artisans de leur Picardie natale, posé sur un piètement tripode. Une somme de trois, appliquée également à leur ensemble de miroirs colorés ainsi qu'au délicat trio de patères en laiton tourné, posé des plaques d'aluminium laqué.

Un brin plus massif mais tout aussi empreint de minutie, la lumineuse lampe à poser, Bloc, qui se décline en deux formats en une large gamme de coloris. Sa base de béton habillée de pigments naturels coulée dans un moule est creusée de strates accueillant en son creux une simple ampoule miroir, permettant d'accentuer l'effet de profondeur et de tamiser son éclat.

Un lancement brillant et prometteur.

Pour en savoir plus, visitez le site de HERAH

Photographies : Nicko Guihal



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE