frendeites

Pour la rénovation et l’architecture intérieure de l’hôtel Daunou, situé à deux pas de la prestigieuse place Vendôme, Séverine Rebout, Laurent Klein et Philippe Tasso – cofondateurs de NOOOR - avaient carte blanche…

Au cahier des charges, une seule exigence : que la décoration convienne à une clientèle d’hommes d’affaires et d’acteurs de la mode en déplacement pour les fashion week. Le quartier, réputé pour accueillir de grandes enseignes du luxe, a naturellement servi de fil conducteur à leurs inspirations. 

Ainsi, l’hôtel Daunou a été pensé comme une collection Haute Couture, faisant écho à l’univers de Coco Chanel. Ainsi dans les chambres, le motif des têtes de lit évoque les célèbres paravents en laque de Coromandel que la styliste collectionnait dans sa suite au Ritz et dans son appartement de la rue Cambon. 

Une attention particulière a été portée aux textiles avec notamment des tweeds et des lainages pour le jour, des soieries et imprimés pour la nuit. Ici, l’agence NOOOR nous invite aussi dans le dressing d’une parisienne élégante, sachant marier les imprimés fleuris et géométriques. 

Clins d’œil glamour, les murs de chaque chambre sont habillés d’affiches publicitaires réalisées depuis les années 50 à nos jours par la maison de couture américaine Blackglama mettant en scène de grandes stars. Et toujours en référence à la mode, les abat-jours sont habillés d’un galon noir de tailleur. 

Dans les salles de bain, l’ambiance plus masculine vient contrebalancer celle des chambres. Dessinées par l’agence, les vasques ont été réalisées en un bloc de Corian épuré dont l’aspect granit apporte une subtile touche brute à l’espace. 

La salle des petits déjeuners a été pensée comme un espace modulable pouvant accueillir 40 couverts, ainsi que du coworking dans une ambiance à la fois raffinée et conviviale. Séverine, Laurent et Philippe ont privilégié la sobriété des couleurs ; les murs kaki sont rehaussés par endroit d’une frise aux motifs géométriques et aux tonalités dorées. Les banquettes en cuir blanc et les assises en tissus chinés offrent de saisissants contrastes, mis en lumière par des appliques en soie brodée inspirées d’un modèle des années 70. 

Enfin, le coin salon équipé d’une cheminée électrique à vapeur d’eau (et d’une porte coulissante) ajoute au lieu un bel esprit fumoir. 

Grâce à cette nouvelle atmosphère axée sur le confort et l’élégance parisienne, l’hôtel Daunou s’inscrit dans les nouvelles adresses permettant de redécouvrir la Ville Lumière et de renouer avec son héritage placé sous le signe des arts et de la création.

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE