frendeites



En quittant l'univers de l'électronique, la nanotechnologie laisse entrevoir d'incroyables possibilités. Certaines recherches scientifiques en cours dans le domaine pourraient bien bouleverser notre environnement direct dans les années à venir.



Pour rappel, un nanotube est une structure composée d'atomes disposés de manière géométrique. Les nanotubes sont invisibles dans la mesure où ils sont séparés par plus d'une longueur d'onde, soit 5 micromètres, et sont aussi légers qu'ultra résistants.

Spécialisé en nanotechnologie, le chercheur italien de l'Ecole Polytechnique de Turin Nicolas Pugno a calculé le nombre de nanotubes nécessaires pour supporter le poids d'un homme. Selon lui, cette prouesse serait rendue possible en agençant ces nanotubes pour former un câble d'un centimètre de diamètre, invisible et ne pesant que 10 milligrammes par kilomètre.

Précisons que ce chercheur s'était déjà illustré ces dernières années avec ses projets d'ascenseur spatial et de combinaison haute adhérence devant permettre à un individu d'évoluer sur des surfaces verticales à la manière de Spiderman, projets eux aussi basés sur l'utilisation des nanotubes...

Structures porteuses invisibles, incroyablement légères et résistantes, supportant le poids d'un homme ou bien plus... possibilité de se déplacer dans l'espace de manière verticale... D'ici quelques années un nouveau champ de possibles pourrait bien s'offrir aux architectes, les repères traditionnels volant en éclats, de vieux rêves devenant réalité...

Sources : Bestofmicro, Futura Sciences et New Scientist



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE