frendeites

Pour la première fois en France, un bâtiment biosourcé et certifié PEFC : un projet exemplaire en matière de développement durable pour le nouveau bâtiment commun de l'Agence Vosges Ouest de l'ONF Grand Est, la Safer Grand Est et la Chambre d'Agriculture des Vosges.

En 2012, alors que les bâtiments administratifs de l’agence Vosges Ouest de l’ONF Grand-Est et de la Chambre d’Agriculture des Vosges font face à un problème de conformité à l’égard des normes de sécurité et d’accessibilité, la réflexion débute autour d’un projet de bâtiment commun, à énergie positive et à faible bilan carbone, rassemblant les 2 organismes.

L’idée? Reconstruire plutôt que rénover, avec des coûts maîtrisés, un faible impact environnemental grâce au bois français prélevé en forêts publiques et transformé par les entreprises locales. 

Un projet de territoire fédérant l’ensemble des entreprises de la chaîne de transformation du bois de la région 

Le 1er bâtiment certifié PEFC en France est avant tout un projet de territoire qui traduit la volonté et l’engagement des copropriétaires, dans une démarche vertueuse vis-à-vis de l’utilisation de matériaux bio sourcés, dont fait partie le bois local. À ce titre, ce projet comprend une forte dimension sociétale puisqu’il a permis de mettre en avant l’ensemble de la filière bois vosgienne, particulièrement dynamique dans la région. De la production en forêt, jusqu’à l’utilisation en chaufferie du bois-énergie, en passant par les usines de transformation, les architectes et les charpentiers, elle est un véritable moteur économique dans le département. Les maîtres d’ouvrage ont donc souhaité favoriser l’emploi et la main d’œuvre locaux.

La certification PEFC en quelques mots

La certification de projet PEFC atteste de l’utilisation de bois certifié PEFC pour tout ou partie d’une construction ou d’une rénovation. Elle garantit que toutes les parties prenantes de la réalisation d’un projet de construction en bois ont mis en application les principes de traçabilité du bois de la chaîne de contrôle PEFC. La certification PEFC de cette construction permet de garantir la mobilisation de matériaux bois issus de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. Elle symbolise la volonté de valoriser la prise en compte des dimensions environnementales, sociétales et économiques de la forêt. Pour permettre aux visiteurs et résidents de remonter les étapes de cette chaîne de traçabilité PEFC, des bûcherons en forêt aux menuisiers, en passant par les scieurs, des flashcodes seront disposés sur chacune des poutres du bâtiment.

Une démarche environnementale exemplaire

Des réflexions architecturales jusqu’à l’ameublement intérieur, l’intégralité du bâtiment a été pensé pour valoriser les ressources naturelles disponibles localement et faire figure d’exemple pour le secteur dans son ensemble. Résultat du travail du maître d'œuvre vosgien Jean-Luc Gérard Architecte, cette construction de près de 3000 m2, réalisée et meublée à 75% en bois issu de forêts domaniales vosgiennes et certifiées PEFC pour leur gestion durable, comprend également 5 murs végétalisés et bientôt des panneaux photovoltaïques.

“Ce bâtiment se veut éco-responsable à tout point de vue. Par exemple, 100 % de l'eau de toiture sera récupérée et le bâtiment sera connecté au réseau de chaleur urbain de la Colombière, qui utilise le bois-énergie comme combustible. À l'extérieur, il y aura également un aménagement qui reflète nos activités... L’idée était de disposer d'un bâtiment à énergie positive et à faible bilan carbone qui nous ressemble, avec du bois français prélevé en forêts publiques et transformé par nos entreprises vosgiennes” explique Denis Dagneaux, directeur de l'agence Vosges ouest de l'ONF Grand Est à Épinal.

Premier à recevoir la certification de projet PEFC en France, ce bâtiment symbolise l'ambition partagée de toute la chaîne de construction du bâtiment de valoriser la gestion durable qui prend en compte à la fois les dimensions environnementales, sociétales et économiques de la forêt. 

Un projet de territoire qui a mobilisé l’ensemble de la filière locale

90% des entreprises retenues dans le cadre du marché public sont originaires du pôle d’excellence rural Vosgien. Ainsi, c’est toute la filière locale du bois qui a été mobilisée à chaque étape de la conception pour mener à bien ce projet. Le mobilier en bois et l’aménagement du bâtiment ont par exemple été conçus et réalisés entre autres par des étudiants de l'ENSTIB, l'école des ingénieurs du bois d'Epinal, des apprentis du CFA d'Arches, de l'AFPIA de Liffol-le-Grand et de l’école de Roville aux Chênes. Plus largement, les scieries, l’ONF, la Chambre d'Agriculture des Vosges, la Safer et la communauté d’agglomération d’Epinal ont travaillé ensemble pour la réussite de ce projet profondément territorial, afin d’en faire un exemple pour toute la filière.

Fort de ce succès, ce nouveau siège a vocation à inciter d'autres maîtres d'ouvrages en France à construire des bâtiments en bois en faisant appel aux circuits courts, et notamment au bois de la région Grand Est, deuxième région forestière de France.



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Coup de coeur !