frendeites

Proposer un nouveau mode d’habitation plus écologique : tel est le principe de ce nouveau projet mis en place par la filiale d’Action logement, Podeliha. C’est à Chanverrie (85) que ce concept inédit est lancé…

C’est donc en Vendée que ce projet a été déployé. Un projet de 20 maisons modulaires, flexibles et transitoires, qui vise à répondre à un besoin grandissant sur le territoire où l’offre de logements locatifs est trop faible et où des terrains vacants sont en attente d’aménagement. Ainsi, pour répondre à la fois à l’enjeu immobilier et écologique, Podeliha, en tant qu'entreprise responsable propose une solution de logements déplaçables et transitoires, sous sa nouvelle marque Habiflex®.

Objectif : déployer en moins d’un an sur des terrains provisoires des logements réalisés à partir de technologies innovantes, répondant aux enjeux d’aujourd’hui et de demain. Ils seront préfabriqués hors site puis assemblés sur place, et enfin loués sur une période de sept ans maximum. Cette innovation est composée de modules en bois produits localement grâce à des partenariats avec des fournisseurs du territoire.  

Suite à un appel d'offres, c'est l'entreprise LECO2 de Saint-Mars-La-Jaille, associée au cabinet d'architecture et d'urbanisme rochelais S.MART ARCHITECTURE, qui prend en charge la conception, la construction des modules et l'assemblage sur site.

L’enjeu écologique n’a jamais été aussi important, et face à ce défi majeur, il existe des solutions concrètes, proposées ici par Habiflex®. Ces logements seront construits à partir de matériaux biosourcés (qui captent le CO2 et offrent des performances d'isolation plus importantes que leurs homologues), et utilisent des produits locaux afin de limiter le temps de transport des matériaux. 

Le projet propose vingt maisons modulaires de type 3, d’une surface habitable de 63 m² chacune. Ces habitations bénéficieront des mêmes prestations qu’une maison traditionnelle (belle pièce à vivre, cuisine ouverte, placards aménagés, pièce d’eau entièrement faïencée, jardin aménagé, etc.), pour un montant de loyer, hors charges, estimé entre 325 € et 367 €. 

Il faudra attendre la rentrée 2022 pour voir sortir de terre ces logements d’un nouveau genre et résolument très innovants.

 

Visuels © : S.MartArchitecture



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE