frendeites

Voici un projet éco-responsable sorti de terre à Nantes en juin 2021. Cette même année, il est sélectionné «opération remarquable» par la Fédération nationale des sociétés coopératives d’HLM. Cette fédération réunit 165 coopératives HLM en France et récompense la qualité de la réalisation et la démarche particulièrement innovante d’habitat participatif. 

Protéger l’environnement tout en étant vecteur de lien social : voilà les maîtres mots de cette opération novatrice. C’est dans cette optique que le cabinet d'architecte TICA a travaillé à l’élaboration de ce projet qui a fait l’objet d’une dizaine d’ateliers avec les futurs habitants afin de bien cerner leurs attentes. 

Ces sessions étaient encadrées par le cabinet Wigwam, qui a travaillé en étroite collaboration avec les maîtres d'œuvre et d’ouvrage comme avec les habitants et les architectes pour faire émerger ce projet collaboratif. Ce processus a duré six mois. 

Le but était de dessiner le contour du projet avec les résidents présélectionnés sur critères sociaux, de définir leurs besoins, notamment en ce qui concerne les espaces partagés. 

Concrètement comment cela s'est-il passé ? Les futurs résidents ont travaillé à partir de maquettes en légo pour imaginer ce que le projet donnerait in fine, surtout au niveau des espaces partagés pour créer un consensus autour de la forme qu’allait prendre le village. De leurs côtés, les architectes ont réfléchi à la manière de contenter chacun par rapport à ses souhaits (configuration spatiales, vis à vis…). 

C’est ainsi que le projet a commencé à émerger. Le village est composé d’appartements et de petites maisons, conçus à partir de matériaux biosourcés. Les structures sont réalisées à partir de structures en béton enveloppées de bois et remplies de paille. Pour cette partie du projet, c’est une entreprise vendéenne qui a été retenue. 

Elle s’est fournie auprès d’acteurs locaux situés dans un rayon de 50 km autour de l'opération garantissant l’utilisation de matériaux de qualité et de proximité !

Encore une preuve que l’architecture peut être un formidable vecteur de lien social tout en étant responsable.

 

Visuels © : Emilie Gravoueille

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE