frendeites

Accueillant l’ensemble des services centraux et les bureaux de la Présidence de l’Université de Reims Champagne Ardenne, auparavant dispersés, le nouveau siège de l’URCA allie efficacité fonctionnelle, flexibilité et confort de travail.

En tête du programme Campus 3.0 initié par l’URCA pour renouveler et dynamiser ses installations immobilières, le bâtiment incarne l’institution qu’il représente par un signal architectural fort et dynamique, dans une ville ou un habitant sur six est étudiant. Enfin, l’implantation du siège de cette grande institution publique dédiée à l’éducation dans un quartier sensible, constitue un symbole fort de l’impulsion de l’excellence ouverte à tous.

Situé dans le quartier Croix-Rouge, au sud-ouest du centre historique de Reims, le nouveau siège de l’Université constitue un maillon structurant du renouvellement urbain de cette partie de la ville. Ce secteur hétérogène, assez distendu, est majoritairement composé de grands ensembles de logements collectifs et de bâtiments d’activités, en bordure d’un hippodrome. Le projet s’y insère à l’angle de deux rues, tissant une continuité avec les opérations existantes et celles à venir, s’inscrivant comme un levier essentiel de la transformation de ce secteur.

Le terrain se partage entre le volume du bâtiment, composé comme une figure pliée en inflexion autour d’un ilot de verdure et un espace libre consacré à un jardin qui se déploie en jouant avec le dénivelé. Au rez-de-chaussée, le socle minéral sur lequel reposent les niveaux est interrompu par le hall qui s’inscrit naturellement à l’angle du bâtiment. Largement vitré, il marque clairement l’accès au siège. Son traitement légèrement en retrait de la façade principale et l’aménagement d’une rampe douce le mettent à distance de la rue. Les espaces communs regroupés au rez-de-chaussée (hall, salle du conseil, restauration), sont orientés au sud, vers le jardin et s’ouvrent sur des terrasses généreuses et ensoleillées. En étages, les quatre plateaux de bureaux pivotent au-dessus du socle. Entièrement modulaires, ils sont conçus pour être totalement flexibles et évolutifs en fonction des besoins et des synergies entre services.

Si la figure est unitaire, le traitement différencié de l’enveloppe, dont les façades se distinguent selon leurs orientations, permet de répondre aux spécificités du programme. Un jeu de contraste et de complémentarité est mis en œuvre entre les façades relativement lisses enveloppant l’ensemble du bâtiment et celles situées au sud sur lesquelles ont été rapportés des brise-soleils métalliques formant protection solaire en double peau. Soigneusement dessinés et orientés, ils modulent la lumière dans chaque espace pour s’adapter aux différentes activités.

À l’angle de la flexion de la façade sud, une faille interrompt le rythme de la double peau pour laisser place à des terrasses extérieures. Accessibles à tous les niveaux, elles offrent des espaces d’échanges et de détente supplémentaires aux occupants.

 

Visuels © :  Guillaume Guérin

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE