frendeites

Voici bientôt venu le temps de la 23e édition de la Triennale de Milan ! Du 15 juillet au 11 décembre 2022, l’institut français mettra à l’honneur les designers Pablo Bras, Juliette Gelli et Romain Guillet pour y représenter la France. L’objectif de ce forum tant attendu par le milieu ? Apporter de nouvelles pistes de réflexion sur les multiples manifestations et perspectives du design.

L’annonce est donc officiellement tombée. Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères et le ministère de la Culture, sur invitation du ministère italien des affaires étrangères et de la coopération, confirment que la France participera à cette nouvelle édition de l’exposition des Arts Décoratifs et de l’Architecture Moderne de la Triennale de Milan. L’occasion de mettre en avant le talent et le savoir-faire français en la matière !

Pour cette édition 2022, la France présente donc une équipe pluridisciplinaire de talents lauréate  du concours lancé par l’Institut français et formée autour du designer Pablo Bras.  Elle sera composée de Juliette Gelli (graphiste, plasticienne et scénographe) et de Romain Guillet (scénographe et designer). Le thème de la Triennale de cette année ? « Inconnus inconnus. Une introduction aux mystères ». L’immensité de l’espace sera donc à l’honneur de l’édition 2022, sous le commissariat d’Ersilia Vaudo, astrophysicienne et cheffe de la diversité à l’agence spatiale européenne, et de Francis Kéré, architecte. Formidable vitrine des modes de conception de demain, elle donnera l’occasion de questionner les nouveaux courants de pensée et les perspectives des pays invités.

Au travers de l’équipe pluridisciplinaire et en réponse à la thématique formulée par Ersilia Vaudo, le projet initié par Pablo Bras s’efforce de trouver des pistes pour habiter l’instable. Pour cela, il prend le parti que pour avancer, il ne faut pas explorer l’inconnu ou inventer de nouveaux mondes, mais observer l’actuel pour être à même de le configurer, d’en épuiser les combinaisons possibles. À rebours des grands projets, il estime que notre quotidien et les objets qui le constituent peuvent révéler des possibilités et des utilités insoupçonnées.

Selon la commission d’attribution, présidée par Constance Rubini, directrice du Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux : « Nourri par des recherches scientifiques et épistémologiques, et avec un regard d’une grande acuité sur le monde contemporain, le projet reformule la question de l’objet à l’heure des réseaux, en s’appuyant sur des objets du quotidien, anonymes ou signés et fabriqués en France, qui sont à même de révéler les systèmes culturels et perceptifs sous-jacents. Le projet réaffirme ainsi, dans le champ du design, la polysémie de la notion de milieu. »

Un projet pour lequel la France prendra toute sa place !

Photo :  L’équipe lauréate, de gauche à droite : Romain Guillet, Juliette Gelli et Pablo Bras.

 

Visuels © : Louise Desnos / Institut français

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Coup de coeur !