frendeites

Décoratrice et chineuse invétérée, Tiphaine Verdier commence par courir les brocantes pour dénicher les objets rêvés de ses commanditaires en vue de les retapisser avec des tissus chamarrés de premier choix. Elle se lance rapidement dans la fabrication française de bancs en fer, aiguisant ainsi son goût du savoir-faire. 

Forte de cette expertise et soucieuse de qualité comme d’éthique, la créatrice dessine et lance une toute première collection fabriquée au Portugal de façon artisanale. En mars 2022, l’allumeuse, le tombeur et le boudeur, respectivement lampe, fauteuil et coussin sont les premiers nés d’une famille d’accessoires d’un salon en pleine floraison ! 

Ludique, féminine et, un brin, régressive, la réjouissante collection directement inspirée de l’univers des fleurs révèle l’appétence de sa créatrice pour un chic tout à fait classique, autant que son talent pour lui apporter ce soupçon de fraicheur qui l’ancre dans la modernité ! Pour parfaire cet ensemble prometteur, Tiphaine Verdier imagine une veste coordonnée et ses emmanchures amovibles à porter indoor ou à emporter pour briller en société. 

Esquissant avec ces premières pièces en série les contours d’un univers joyeux, prétexte évident à la joie d’être ensemble, au sens du partage, de l’accueil, au bonheur de recevoir, Tiphaine Verdier affirme son authentique goût des autres autant que sa personnalité décorative détonante.

Et que vive la démesure ! Des convives comme Marie Antoinette ou Elisabeth II n’auraient certainement pas boudé ses extravagants décors bonbons qui entretiennent avec l’histoire, la grande et celle des arts, des liens particuliers. 

Biberonnée aux musées, brocantes et livres d’arts anciens, abonnée aux ventes Drouot les week-end dès le plus jeune âge grâce à ses parents collectionneurs, Tiphaine trace naturellement son chemin vers la création. 

Diplômée du studio Berçot, elle délaisse rapidement la mode pour l’univers de l’art qui ne cesse, encore aujourd’hui, de nourrir ses inspirations. Expatriée à Londres pendant 8 ans, Tiphaine adopte définitivement le style décomplexé britannique comme l’une de ses marques de fabrique. De retour en France parée de ce vocabulaire fleuri et audacieux so typically british, elle entreprend avec les Causeuses de dérider les intérieurs de Paris et d’ailleurs.

 

Visuels © : Marjolijn de Groot

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE